Présentation générale du glossaire

Aujourd’hui la chirurgie réparatrice et plus encore esthétique, fait partie de notre quotidien et bénéficie d’un regard différent où le positif l’emporte désormais sur le jugement tout en a priori ou idées fausses.

Toutefois, si le grand public « connaît » au sens large cette pratique, il n’en méconnaît pas moins les particularités. Le présent glossaire éclairera le lecteur, qui, dans sa quête d’informations, sera amené à rencontrer nombre de termes techniques et médicaux relatifs aux différentes pratiques de la chirurgie réparatrice et esthétique.

Définitions de termes de chirurgie esthétique:

Abdomen :
Partie inférieure du tronc, située entre le diaphragme et le petit bassin. Localisation de prédilection des cellules graisseuses mais l’abdomen fait partie des très bonnes indications de liposuccion.

Adipocyte :
Cellule graisseuse

Adiposité :
Surcharge graisseuse du tissu cellulaire qui peut être traitée par lipoaspiration.

Alopécie :
Chute partielle ou totale des cheveux qui peut être rééquilibrée par la technique des microgreffes capillaires.

Amas Graisseux :
Région anatomique d' »hyper concentration » de cellules graisseuses (exemple : culotte de cheval – abdomen – Intérieur des cuisses – bosse de bison etc.)

Ambulatoire (acte) :
Acte qui ne nécessite pas une hospitalisation, acte chirurgical court.

Anesthésie locale :
Endormir une région pour la priver complètement de sa sensibilité. Actuellement la majorité des actes esthétiques se pratiquent sous anesthésie locale.

Beauté :
Qualité de ce qui suscite un sentiment d’admiration, un plaisir esthétique.

Biodynamics :
Logiciel informatique permettant de simuler une augmentation mammaire par prothèse.

Bosse de bison :
Amas graisseux localisé sur les vertèbres cervicales que l’on peut traiter par liposuccion comme toutes les régions du corps qui présente une surcharge graisseuse.

Bourrelet :
Partie du corps présentant un amas graisseux, souvent situé sur le ventre mais facilement traité par lipoaspiration après xérographie, pour en déterminer l’étendue et la localisation.

Canule :
Petit tube rigide que l’on introduit dans le corps de façon à « aspirer » les cellules graisseuses.
Les canules utilisées actuellement sont de 3 à 5 mm de diamètre et ne laissent donc aucune cicatrice.

Capillaire :
Ce qui est relatif au cheveu.

Cellule graisseuse (ou adipocyte) :
Elément biologique vivant, possédant son propre métabolisme et formant la graisse.
Lors de la prise de poids, les cellules graisseuses gonflent sans se multiplier ni proliférer.

Cellulite :
Infiltration du tissu sous-cutané qui donne à la peau un aspect capitonné de « peau d’orange ».
Une liposuccion supprimant la graisse de la région traitée aura pour conséquence de désinfiltrer cette région et donc d’en améliorer l’état cellulitique. Son aspect esthétique recouvrera un lissé plus doux.

Chirurgie esthétique :
Elle ne s’applique à aucune déformation ou aucun traumatisme reconnus par la Sécurité Sociale comme un handicap. Elle est tout à fait relative, et soumise au jugement du beau.

Chirurgie plastique :
Elle englobe la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique. Plutôt que chirurgien réparateur ou chirurgien esthétique, on dira chirurgien plasticien, puisque souvent il est habilité à pratiquer les deux.

Chirurgie reconstructrice :
Elle se destine en priorité à corriger, ou à réparer les altérations physiques, esthétiques ou fonctionnelles du corps humain, dues, soit à une malformation congénitale, soit à un développement anormal, soit à un traumatisme, une maladie, un traitement médical particulier.

Collagène :
Substance utilisée pour combler les rides (protéine fibreuse de la substance intercellulaire du tissu conjonctif).

Consultation :
Prendre l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste. La consultation est un préalable indispensable lorsqu’on envisage une opération de chirurgie esthétique.

Culotte de cheval :
Amas graisseux localisés sur les trochanters -chacune des deux apophyses (éminences à la surface d’un os) à l’extrémité du fémur -provoquant une disharmonie de la silhouette mais aisément rectifiable par lipoaspiration.

Dermabrasion :
Meulage de la peau destiné à corriger les cicatrices d’acné et certaines rides.

Derme :
Couche profonde de la peau (formée de tissu conjonctif), recouverte par l’épiderme.

Double menton :
Amas graisseux localisé sous le menton et provoquant une disgrâce et un déséquilibre du visage.
Le double menton est aisément traité par lipoaspiration avec des microcanules.

Drainage Lymphatique :
Méthode de massage visant à évacuer les nodules dans la circulation lymphatique. Action d’éliminer un liquide pathologique ou récédentaire par des manœuvres manuelles. Le drainage lymphatique s’avère excellent dans les problèmes lymphatiques, mais inutile dans les problèmes vasculaires ou veineux.

Ecchymoses :
infiltration sanguine sous-jacente à une zone traumatisée par le passage des canules lors d’une lipoaspiration.
Les ecchymoses sont peu importantes car le matériel utilisé est léger et performant.

Epiderme :
Couche superficielle de la peau qui recouvre le derme. L’épiderme se compose de 5 couches superposées. En allant vers la surface : couche basale, couche de Malpighi, couche granuleuse, couche claire, couche cornée.

Esthéticien :
Praticien qui traite l’esthétique.

Esthétique :
Pratique médicale ou chirurgicale qui vise à embellir, remodeler, réharmoniser, rajeunir les formes du corps ou les traits du visage.

Fesses :
Partie charnue qui forme le derrière, souvent recouverte de graisse. La fesse n’est pas lipo-aspirable mais ses zones adjacentes le sont avec succès.

Gommage :
Opération esthétique qui consiste à faire desquamer l’épiderme du visage pour en atténuer les défauts. (Peeling, exfoliation).

Graisse :
Tissu adipeux qui se localise lorsqu’il existe une mauvaise répartition corporelle des cellules graisseuses.
Chaque localisation de graisse reste une bonne indication de lipoaspiration.

Grossir :
Prise de poids, visualisée par le gonflement des cellules graisseuses du corps qui sera donc plus important sur les régions d’hyper concentration graisseuse. Les régions sont l’indication idéale de la lipoaspiration.

Hanche :
Partie latérale du corps située entre la taille et le haut de la cuisse souvent recouverte de graisse mais traitable en lipoaspiration qui réharmonisera aisément la silhouette.

Harmonisation :
Acte destiné à rétablir l’équilibre esthétique entre les différentes parties du corps.

Hématome :
Collection sanguine, délimitée consécutive à la rupture d’un vaisseau.

Hypertrophie mammaire :
Excès de la glande mammaire et excès cutané. Seins volumineux, souvent « tombants », entraînant parfois des douleurs dorsales.

Hypotrophie mammaire :
Petits seins sans volume ni projection.

Intérieur des cuisses :
Partie anatomique située entre la hanche et le genou, sur la face interne de la cuisse.

Intérieur des genoux :
Partie anatomique située au niveau interne de l’articulation du genou. Excellente indication de la lipoplastie.

Laser :
Technique utilisée dans le traitement des rides, des coupures, des épilations définitives.

Lifting :
Rajeunissement des deux tiers supérieurs de la face. Aussi appelé Mask-Lift.

Lifting cervico-facial :
Intervention destinée à retendre la peau et les muscles, après un affaissement des téguments de la face, au niveau du cou et de l’ovale du visage.

Lifting frontal :
Intervention sur un front ridé (rides horizontales et rides inter sourcillières marquées, rides du lion), sourcils tombants, saillie osseuse marquée.

Lifting temporal :
Atténuation des rides de la patte d’oie, éclaircissement du regard par remontée de la queue du sourcil.

Lipectomie :
Retirer l’excès de peau et de graisse en tendant la peau, et accessoirement les muscle. Aussi appelée « lifting du ventre ».

Lipoaspiration :
La graisse est aspirée par l’intermédiaire de canules reliées à une machine spéciale d’aspiration. Technique mise au point en France en 1977 par le Docteur Illouz.

Lipogenèse :
Production de corps gras dans l’organisme.

Lipoplastie :
Aspiration judicieuse des cellules graisseuses dans le but de réharmoniser le corps, la silhouette.

Lipo-sculpture :
Réharmonisation du corps par aspiration de certaines régions surchargées de graisse en conservant un équilibre naturel de formes.

Liposuccion :
Aspiration des cellules graisseuses localisées en trop grand nombre sur une même zone, à l’aide de canule de plusieurs tailles par de petites incisions de 3 à 4 millimètres, invisibles.

Lymphe :
Liquide organique, incolore ou ambré, d’une composition comparable au plasma sanguin.

Macrolane :
Acide hyaluronique de dernière génération utilisé pour améliorer la silhouette, en particulier, la poitrine et les fesses.

Maigrir :
Perdre du poids.

Mammographie :
Examen radiologique du sein.

Mask-Lift :
Lifting. Rajeunissement des deux tiers supérieurs de la face.

Masse graisseuse :
Hyper concentration de cellules graisseuses, due à une mauvaise répartition corporelle de ces cellules.

Microtunnels :
Passage des microcanules lors d’une lipoaspiration, disparaissant quelques heures après l’intervention.

Mincir :
S’affiner.

Opération esthétique :
Acte médical ou chirurgical pratiqué dans le but d’améliorer la beauté du corps ou du visage.

Panty :
Gaine de contention élastique portée dès la fin de la lipoplastie afin de faire « réadhérer » les plans profonds aux plans superficiels de la zone.

Peeling :
Opération esthétique qui consiste à faire desquamer l’épiderme du visage pour en atténuer les défauts, (gommage, exfoliation).
Le choix des acides utilisés dépendra de l’intensité du traitement souhaitée et donc de la profondeur des rides à traiter.

Physionomie :
Ensemble des traits qui donnent au visage une expression particulière.

Plastie :
Opération destinée à rétablir un organe dans sa morphologie initiale.

Poignées d’amour :
Surcharges graisseuses localisées sur les hanches des hommes qui peuvent être traitées par lipoplastie.

Pondéral :
Relatif au poids.

Postopératoire :
Tout ce qui concerne la période après l’intervention.

Praticien :
Docteur en médecine s’engageant à pratiquer des actes qu’il pense être apte à réaliser, et tenu à une obligation de moyens.

Préopératoire :
Tout ce qui concerne la période avant l’intervention.

Protocole :
Ensemble des principes de l’intervention que le praticien doit exposer à son patient avant de prendre la décision d’un acte esthétique.

Ptose mammaire :
Seins « tombants » ou bas. Allongée sur le dos, la femme voit ses seins s’écarter trop de la ligne médiane du sternum.

Réharmonisation :
Rééquilibrer une silhouette par lipo-sculpture ou combler une calvitie par microgreffes.

Remodelage :
Redonner une forme harmonieuse à une région corporelle déséquilibrée.

Rhinoplastie :
Intervention permettant de modifier la taille et/ou la forme du nez.

Ride :
Sillon profond formé sur la peau du visage par l’effet de l’âge. Les rides peuvent être améliorées par les différentes techniques actuelles : laser, collagène, peeling, injections etc.

Ridule :
Petite ride peu profonde, à traiter dès l’apparition pour éviter la transformation en ride.

Santé :
Etat de l’homme chez lequel le fonctionnement de tous ses organes est harmonieux et régulier et dont le mental et le psychisme sont équilibrés.

Silhouette :
Aspect général que la corpulence donne au corps. L’étude de la silhouette et de sa transformation se fait avec un praticien lors d’une consultation de lipoplastie.

Sizer:
Prothèse mammaire d’essai placé dans le soutien gorge pendant au cours de la consultation pour visualiser l’augmentation mammaire.

Spécialiste :
Praticien qui est spécialisé dans un domaine dont il y a acquis une compétence et des connaissances particulières.

Surcharge graisseuse :
Présence de nombreuses cellules sur une même localisation, due à une mauvaise répartition corporelle de ces cellules.

Surcharge pondérale :
Excès de poids par rapport à l’indice d’obésité.

Technique :
Procédé particulier lié à un ensemble de moyens adaptés pour réaliser un acte.

Trochanter :
Apophyses de la partie supérieure du fémur. Par extension, zone en regard de ces apophyses sujettes aux hyper concentrations graisseuses, (culotte de cheval)

Ventre :
Partie inférieure de la face intérieure du tronc, sujet à une hyper localisation de cellules graisseuses.

Vêtement compressif : ou panty
Vêtement qui maintient la région lipoaspirée en la comprimant d’une manière raisonnable et homogène